Pantalons pour Petit Bout

Petit Bout grandit à une vitesse folle. Tellement qu’il a eu besoin de nouveaux pantalons.

Ni une ni deux, passage au magasin de tissus et hop du jolis cotons pour des chouettes pantalons.

Le patron est celui du pantalon Jim de Maison Victor.

J’ai enlevé les poches pour le bleu. Puis voulant des pantalons ultra simples ben j’ai enlevé les autres détails.

Ces pantalons son géniaux. Le modèle est super. Je pense que je vais en refaire une série pour l’automne.

Place aux photos. Pour info, Petit Bout a 7 mois sur les photos et le pantalon est réalisé en taille 80.

DSC_0039 (2)DSC_0042 (2)DSC_0040DSC_0038

J’ai encore une couture pour bébé à montrer. Puis je couds un peu pour moi.

Gentil monstre orange

Il y a un peu plus d’une semaine, ma belle sœur a donné naissance à son deuxième enfant. Un petit gars qui se porte comme un charme.

Pour souhaiter la bienvenue au bouchon, j’ai crocheté un doudou.

Voici les étapes de construction du petit monstre.

Tout d’abord, un corps et une tête. Tête sur laquelle on brode de jolis yeux gis. On lui ajoute une paire de bras, une de jambes et une jolie queue.

On fini avec les oreilles.

DSC00619DSC00621

La maman a été ravie du cadeau.

C’est ce livre qui m’a permis de créer ce petit monstre.

J’ai adoré le fait de pouvoir choisir le monstre que je voulais.

La grande sœur du bouchon a aussi pu choisir son monstre.

Et M Doudou pourra choisir celui de petit bout.

A suivre donc.

En route vers le minimaliste

Première étape : ma garde robe.

En perdant mon bulot, je me suis dit qu’il était aussi temps de faire toutes ces choses que je n’arrêtais pas de repousser.

La première, faire le tri dans mes vêtements.

Entre temps, je commence à me poser pas mal de questions sur mes habitudes de consommations, ma tendance à accumuler (un peu) et tout le reste.

Je décide donc de faire un tri drastique de la garde robe.

Voici donc le point de départ.

Tellement de truc dans cette armoire que certains vêtements étaient condamnés à rester dehors.

J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai trié.

Un tas avec les trucs à vendre/donner et un autre avec ceux à jeter.

Tous les vêtements trop petits, ceux que je n’ai plus mis depuis un an, ceux que je gardais au cas où, dehors.

Et ben ça en fait du vide et de la place.

DSC00632DSC00633DSC00634DSC00635

J’ai retrouvé de la place, des cintres.

La prochaine étape, la commode. Puis les livres.

Savoir rebondir

Le 4 mai, c’était les 6 mois de mon petit bout. 6 mois de rire, de larmes, de joies, de frustrations mais 6 mois que je n’échangerais pour rien au monde.

C’est aussi le jour où M Doudou m’a confirmé qu’il serait là pour moi.

C’est ce jour-là qu’a choisi ma cheffe pour me viré. Licenciée sans autre forme de procès.

Suis-je toute blanche dans cette histoire ? Pas totalement. A-t-elle tous les torts ? Comme j’aimerais dire oui.

Je n’ai plus qu’à rebondir, une fois de plus. J’y suis parvenue une fois, je le ferai une deuxième fois.

J’ai pris le temps de digérer la nouvelle. Je vais prendre un peu de temps pour moi. Je vais profiter de mon petit bout.

Je vais en profiter pour reprendre le temps de cuisiner des bons petits plats (avec plein de légumes), des purées et des compotes pour Petit Bout.

Je vais me réinstaller derrière ma machine à coudre. La pauvre, elle doit se sentir un peu délaissée depuis le temps.

Je vais crocheter, tricoter, apprendre de nouvelles techniques.

Je vais faire du yoga, de la méditation, aller à la piscine, me promener, voir des gens (et essayer d’être enfin un être vaguement sociale).

Je vais aussi me remettre en question. Voir comment améliorer ce qu’il m’a été reprocher (paraît que je ne sais pas communiquer).

Et je vais éviter de déprimer.

Et si j’allais chez le psy.

Sommeil, sommeil où es-tu ?

Bon elle ne vas quand même pas nous parler dodo au premier article ?

Et ben si !

En quelques mois, mon sommeil a été bouleversé. Je dors en pointillé moi monsieur.

Il y a 6 mois, je dormais quand bébé dormait. Les nuits étaient coupées par les biberons de Petit Bout (oui il a eu des biberons et je vous proute). Ensuite il y a eu les phases où l’endormissent pouvait prendre plusieurs heures (le record : 4 heures). Et puis un jour, le miracle, Petit Bout a fait dodo toute un nuit. Moi pas…

M Doudou et moi, nous avons un peu récupérer. Un peu. Parce que depuis un mois, nous dormons en pointillé. Petit bout peut se réveillé jusqu’à 5 fois sur la nuit.

Pourquoi ? Aucune idée et c’est pas faute d’essayer de trouver.

Trop chaud, trop froid, les dents, le ventre, la migraine, … nous naviguons à l’aveugle.

Avec M Doudou, nous nous accrochons, nous prions et surtout nous espérons voir arriver le bout du tunnel (et avoir un peu de répit avant le suivant).

Et moi qui ne suis pas médicaments, je donne un petit peu de paracétamol à Petit Bout. Juste un peu. que tout le monde puisse dormir.

Et quand ça ne va plus, on peut toujours compter sur les grands-parents.

Courage ! et dormons un peu de temps en temps…